Bienvenue dans notre série de vidéos “Créateurs d’Émotions”! À travers ces capsules qui mettront chacune en lumière l’un de nos développeurs, vous découvrirez comment leurs passions stimulent et décuplent leur créativité dans leur domaines d’expertise respectifs. Notre studio se démarque par des équipes à taille humaine et donne la possibilité à nos développeurs de laisser leur empreinte sur le jeu sur lequel ils travaillent.

L'épisode 7 de notre série "Créateurs d'Émotions" est dédié à Jeremy Bonventre, et la manière dont sa passion créative l'inspire dans son rôle de Coordinateur de Production. Découvrez aussi son interview ci-dessous pour plus de détails sur sa carrière et ses expériences à Eidos-Montréal !

Questions/Réponses avec Jeremy Bonventre, Coordinateur de Production

Comment es-tu rentré dans l’industrie du jeu vidéo ?

Tout a commencé avec un job d’été en tant que QA testeur, pour une compagnie d’outsourcing. À l’époque, j’étudiais la communication et je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire, à part jouer de la guitare dans un groupe de rock connu. Après avoir réalisé que ce n’était pas un plan de carrière viable, je me suis intéressé au management de projet, et j’ai découvert qu’il y avait de vraies opportunités dans le domaine du jeu vidéo. J’ai eu ma première expérience de chef QA pour un projet de jeu de musique, et j’ai commencé à faire des études en management, ce qui m’a vraiment aidé à développer mes compétences. Ensuite, j’ai continué à évoluer dans cette compagnie, pour enfin être recruté chez Eidos-Montréal en tant que chef QA. À travers les années, j’ai rencontré des développeurs sur les différents projets dont j’avais la charge, et j’ai réalisé que je voulais travailler dans le domaine de la production de jeux vidéo. J’étais vraiment fasciné par le rôle de producteur, et la manière dont il unit toutes les disciplines. De fil en aiguille, j’ai franchi le pas vers la production il y deux ans, où je travaille en tant que Coordinateur de Production sur The Avengers Project.

À ton avis, pourquoi est-ce si spécial de travailler à Montréal ?

Montréal est une ville vibrante, avec tellement de choses à faire et à voir. De par son multiculturalisme, Montréal a beaucoup de diversité à offrir, ce qui veut dire qu’on n’a pas forcément besoin d’aller à l’étranger pour découvrir d’autres cultures. C’est aussi un excellent lieu de vie pour les familles, car il y a des activités tout au long de l’année. Avec autant d’espaces verts, il n’y a pas besoin de sortir de la ville pour passer du temps à l’extérieur avec ses enfants.

Qu’aimes-tu le plus dans ton travail ?

Mon métier m’exige de collaborer avec tellement de disciplines différentes, et de gens talentueux. J’apprends énormément tous les jours sur la manière dont les jeux sont développés, et comment en fait de bons jeux. Faire partie de ce processus et savoir que ma contribution et mes idées sont appréciées par mon équipe est l’un des aspects les plus gratifiants de mon travail. Voir les réactions des joueurs à nos projets et la manière dont ils les touchent émotionnellement est probablement l’un des meilleurs sentiments au monde !

Quelle est ton expérience la plus mémorable au studio ?

Probablement lorsque nous préparions le lancement de Deus Ex : Mankind Divided. J'étais en charge du QA, donc tout passait par moi pour les dernières approbations et recommandations. C'était très gratifiant de savoir qu'autant de personnes me faisaient confiance. Les félicitations que nous avons eu pour le succès de la sortie étaient très appréciées.

Qu’est-ce qui fait d’Eidos-Montréal un studio unique ?

La possibilité de travailler sur des jeux AAA majeurs, mais avec des équipes plus petites. Tout le monde se connait, et la communication est facile et naturelle. Tout le monde sent qu'il contribue vraiment au succès de son jeu. Chacun peut aussi faire entendre sa voix, et on sent vraiment qu'on fait partie d'une équipe unifiée, où tout ce qui compte est de créer des expériences inoubliables pour nos joueurs.